Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 16:54

Pour cette veille d'été, il fait frisquet sur la région parisienne et le ciel reste désespérement gris.

Rien à faire pour prendre la photo de mes pots de confiture sous un rayon de soleil !

 

confiture_fraises1.jpg

 

Mais je ne vais retenir indéfiniment la publication de cet article, car cette recette est couplée à une autre, à venir.

Aussi faudra-t-il vous contenter de cette image un peu sombre, mais néanmoins assez fidèle à la réalité, la confiture à l'ancienne cuisant toujours plus longuement que les confitures préparées au gelsucre.

Cuite plus longuement, elle réduit aussi davantage, mais à l'arrivée, c'est du condensé de fruits !

La quantité de fruits frais indiquée ci-après m'a permis de préparer 3 pots de taille ordinaire.

 

Ingrédients :

1kg de tiges de rhubarbe

2 kg de fraises

1 orange entière, non traitée

1 petit morceau de gingembre (1,5 à 2 cms), mais c'était pour m'amuser, celui-ci est facultatif

1kg de sucre cristallisé

 

Préparation :

Eplucher les tiges de rhubarbe.

Coupez-les en tronçons d'environ 2 cms, mettez-les dans une jatte avec 400 grammes de sucre.

Laissez macérer durant 1 à 2 heures en remuant de temps en temps.

Mettez à cuire sur feu vif, durant environ 1/2 heure, le temps que la rhubarbe fonde en compote.

Puis égouttez cette compote dans une passoire placée au-dessus d'un récipient pour recueillir le sirop de rhubarbe (c'est lui qu'on va utiliser ici).

Réservez  la compote dans un récipient qui pourra être fermé et mis au frais (ça, c'est pour l'autre recette, celle qui est à venir).

Lavez les fraises, équeutez-les et coupez-les en morceaux et mettez-les dans la bassine à confiture (pour ma part j'utilise une grande cocotte en fonte).

Zestez l'orange, pressez-en le jus et mettre le tout (zeste et jus) sur les fraises.

Ajoutez le sirop de rhubarbe et le sucre restant + le morceau de gingembre coupé en tous petits morceaux.

Remuez l'ensemble et laissez macérer durant une bonne demie heure.

Au bout cette période, démarrez la cuisson de votre confiture, sur feu d'abord vif puis modéré quand la préparation commence à bouillonner.

Pensez à écumer de temps en temps pour que votre confiture reste limpide (mais conservez l'écume pour la fameuse recette à venir : ajoutez-la à la compote de rhubarbe et remuez le tout pour bien mélanger l'ensemble).

Selon la vivacité de votre feu, la confiture va mettre entre 1/2 et 3/4 d'heure à cuire.

Remuez-la régulièrement.

Pour vérifier la cuisson, faites le test de l'assiette (1 goutte de confiture versée sur une assiette froide se fige et ne coule plus) ou observez votre préparation. Quand ça commence à accrocher un peu au fond de la bassine et à sauter de partout à l'éclatement des bulles de cuisson, un peu comme du caramel, c'est le signe que la confiture est prête.

Versez alors la confiture dans des pots au préalable ébouillantés, fermez-les, retournez-les et laissez-les reposer tête en bas durant une dizaine de minutes.

Cela suffit pour que votre confiture se garde parfaitement durant plusieurs mois, sans qu'il soit nécessaire de boucher les pots à la parafine.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by Aldina - dans Confitures
commenter cet article

commentaires