Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 09:25

 53113403 p53113403 p53113403 p53113403 p

 

Par Milie du blog "Les petites folies de MW", un blog très frais, tout en légereté, actuellement en pleine reconstruction - elle vient juste de changer de plate-forme - mais qui se remplit petit à petit, au fur et à mesure que Milie rapatrie ses anciens billets et qu'elle nous concocte de nouvelles recettes.

 

La petite dernière d'ailleurs, des yakitori de poulet au sésame et leur sauce aigre-douce, est tout à fait dans mes goûts et je me verrais bien la faire à mon tour...

Beaucoup aimeront aussi ses cupcakes mascarpone/framboise ou ses crèmes fermières légères aux pommes, encore visibles sur l'ancien blog et qui lui avaient valu la une d'Hellocoton.

 

Et puis, Milie a aussi créé un site, les Merveilles du Web, où vous trouverez des avatars, des blinkies et un tas d'autres petites choses adorables pour personnaliser vos messages.

 

Je la remercie d'avoir choisi de me transmettre ce tag qui lui avait été décerné par Nath du blog "Zestes de vie"

 

A moi maintenant de me plier aux exigences de cette sympatique pratique et de répondre aux questions qui accompagnent ce tag.

Je dois dévoiler mes 5 aliments et ma recette préférés et, bien entendu transmettre à mon tour le tag que j'ai reçu

 

Le voici d'ailleurs, multiplié ici comme les petits pains 

 

 

 53113403 p53113403 p53113403 p53113403 p

 

Et, en trichant un peu sur la longueur de la liste, voici maintenant mes "5" aliments préférés

 

> aliment n°1 : les fruits frais, je ne peux pas m'en passer ! Avec une préférence pour les pêches, les cerises et le raisin

> aliment n°2 : la plupart des légumes, en particulier le céleri (que je suis la seule à aimer ici), l'artichaut et les choux. J'élimine en revanche la betterave que je n'aime pas du tout, sauf quand elle est crue

> aliment n°3 : les fromages, avec un petit faible pour le Cantal, le Saint-Nectaire et, quand je peux aller en chercher sur le marché de Meaux ou de La Ferté, le vrai brie fermier, un délice et malheureusement une rareté que je n'ai jamais vue ailleurs 

> aliment n°4 : le poulet pour la viande, même si j'en aime d'autres aussi

> aliment n°5 : le chocolat, si, si !... Même si je le mange plus souvent en tablettes qu'en confectionnant un dessert !

 

Il faut aussi que je vous dévoile ma recette préférée et là, il n'y a qu'un seul choix possible.

Du coup, ce n'est pas facile...

Quelle recette choisir ? Pas évident du tout !

Celle que j'adorais quand j'étais gamine et qui faisait enrager ma mère parce que je la réclamais sans cesse depuis que j'étais revenue enchantée de mon premier repas à la cantine ?

Mais ça vous ne saurez pas, mes goûts ayant quand même un peu évolué...

Ou bien je vous présente aujourd'hui ce dessert dont je n'ai jamais encore parlé ici, et que je garde en réserve pour une grande occasion, un blog'anniv par exemple ?

Juste un indice, c'est un dessert divin et avec du chocolat !... Mais pas possible de le présenter comme ça, tout nu, sans la moindre photo

Alors, plus simplement je vais choisir une recette bien aldinienne comme ces artichauts farcis  peut-être pas très jolis sur la photo de l'époque, mais dont nous nous délectons ici, à chaque fois que je prépare ce plat

 

Et je dois à mon tour désigner les blogueurs auxquels je transmets ce tag.

Encore moins facile que pour la recette, car je n'ai apparemment droit qu'à trois noms...

 

Alors, s'il ne faut en choisir que trois, ce sera :

> Florence, ma copinaute du Bloga2, qui m'a soutenue et m'est restée fidèle malgré ma longue éclipse et dont j'apprécie beaucoup les billets pleins d'humour

> Nadji, du blog "Saveurs et Gourmandises", qui nous entraîne à chaque billet dans un voyage culinaire autour du monde, magnifiquement illustré par les sompteuses photos de ses réalisations 

> Jeanne, qui alimente régulièrement "Brioches and Co", la communauté que j'ai créée sur Overblog, des pains et brioches qu'elle sert à sa table, "La table de Jeanne" et qui nous présente aussi de très bonnes recettes

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aldina - dans Blogosphère
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 09:29

Premier barbecue de l'année !

 

salade_feta_noix3.jpg

 

Premières prises de tête aussi pour allumer ce foutu charbon de bois et le faire partir (ah, si j'avais un Cobb, n'est-ce pas ^^Guylaine^^ ?... Ou, surtout, si je pouvais faire un vrai feu !!!...) et première partie de cache-cache avec les nuages ! 

Coup de bol quand même, le temps s'est maintenu et les saucisses ont réussi à griller.

 

L'envie de barbecue était totalement impomptue, alors pas de fioritures coté viande, de simples merguez directement posées sur la grille à leur sortie du congélo ou presque.

Rien de vraiment intéressant de ce coté-là, mais la petite salade en revanche était excellente.

C'est donc surtout d'elle que je vais vous parler.

 

salade_feta_noix1.jpg

 

Des feuilles de chicorée verte, les dernières de la saison, des tranches de tomates de Sicile (celles-là au moins, elles sont bonnes), un morceau de féta coupé en dés, quelques copeaux de parmesan et last but not least, des cerneaux de noix grossièrement coupés + l'assaisonnement, pour moi 2cs huile olive, 1 cs vinaigre balsamique, moutarde, poivre et sel au céleri.

 

Tout simplement excellent, un mariage parfait avec les merguez, légèrement épicées !

Et si vous n'avez pas envie de souffler sur les braises, ni de scruter le ciel en croisant les doigts, vous pouvez aussi marier cette petite salade avec une simple omelette "aux oeufs".

C'est joli et très bon aussi.

 

 

Ps : et on peut ajouter des dés de concombre, des grains de maïs...

Moi, le jour du barbecue,  je n'en avais plus.

Mais faut pas hésiter, ça se marie aussi très bien avec l'association noix/féta qui est au coeur de cette salade et quelques crudités en plus, ça ne pourra vous faire que du bien !

Surtout si vous terminez le repas par une crème dessert ou un cupcake au chocolat...

Au moins cinq fruits et légumes par jour, rappelez-vous   

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 09:29

Vous vous souvenez peut-être de ce haddock aux petits légumes,

 

haddock chou21 

un plat que j'avais préparé à partir d'une recette trouvée chez Patrick du blog "Cuisine de la mer".

Dans le même billet, Patrick annonçait l'organisation d'un concours de "recettes simples de la mer parfois compliquée", auquel j'avais fini par par participer.

Pas avec le haddock - je n'aurais pas osé - mais avec une de mes recettes préférées, une recette "patrimoniale", initiée par ma mère, modifiée par mon père (la crème, c'est lui, il était normand...), mon effeuillée de morue à la crème, publiée au tout début de ce blog, mais que je prépare souvent.

Patrick vient de publier le récapitulatif des recettes participantes, et ce n'est pas une récap ordinaire.

D'abord, il y a du beau monde et de très belles recettes en lice, et voir mon effeuillée de morue figurer dans cette récap me fait bien entendu plaisir.

Mais, et c'est sans doute le plus remarquable, Patrick a pris la peine de visiter nos blogs et de rédiger quelques lignes, pour présenter chacune des 47 recettes.

Je tenais à saluer ce travail et je vous invite à découvrir - selon les mots de Gracianne - cette magnifique récap et, bien entendu le blog de Patrick qui, lui aussi, vaut le détour.


Si vous aimez cet article, si vous le trouvez utile, cliquez sur le petit bouton ci-dessous :  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ça ne coûte rien - même pas besoin d'inscription - et ce tout petit geste permettra à ce billet de gagner un peu de visibilité dans les méandres du net.

Et vous pouvez aussi me laisser un petit commentaire, ça ne coûte pas grand-chose de plus et c'est bon pour le moral de l'auteur.

Pensez-y !


Repost 0
Published by Aldina - dans Blogosphère
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 09:29

La chandeleur est passée depuis belle lurette, mais dimanche, j'avais envie de crêpes

 

crepes31  

et une bouteille de lait à utiliser avant dépassement de la date limite...

Avec une bonne confiture ou juste un peu de sucre, les crêpes, c'est simple et délicieux.

Et pour les grumeaux dans la pâte à crêpes, je ne m'embête plus !

Quelques tours de batteur électrique et c'est bon

 

 

Ingrédients pour régaler 4 personnes :

250 grammes de farine

1/2 litre de lait

3 oeufs

40 grammes de beurre fondu

1 pincée de sel

1 cuillerées à soupe de rhum ambré (mais vous pouvez remplacer par de la fleur d'oranger)

 

 

Préparation de la pâte à crêpes :

Dans un grand saladier, mélangez la farine et le sel

Dans un autre, plus petit, cassez les oeufs et mélanger-les en omelette avec le lait

Ajouter le mélange lait oeufs à la farine, donnez quelques tours de batteur

Faire fondre le beurre, ajoutez-le à la pâte à crêpes, ajoutez le rhum et donnez à nouveau quelques tours de batteur

Laissez reposer au moins 1/2 heure (mais plus - et dans ce cas, au frais - c'est mieux)

 

 

Utilisation de la pâte et réalisation des crêpes :

Mélangez à nouveau la pâte - plus besoin de batteur électrique - quelques tours de fourchette suffisent.

Faites chauffer un poêle sur feu vif, quand elle bien chaude, mettez une lamelle de beurre et faites tourner la poêle pour bien le répartir

Versez une première louche de pâte en faisant là-aussi tourner la poêle hors du feu pour bien répartir la pâte sur toute la surface

Quand la première face vous semble assez cuite, retournez votre crêpe pour cuire l'autre face

et ainsi de suite...

 

 

Conseils :

La poêle doit être bien chaude, sinon la cuisson est trop longue, la crêpe ne dore pas ou mal.

Si la première crêpe vous semble trop épaisse, allongez votre pâte avec un peu de liquide (lait ou eau ou même bière si vous en avez) et réduisez la quantité de pâte que vous prenez dans chaque louche

Pour ne pas mettre trop de beurre, préparez des lamelles très fines à l'avance et/ou n'en mettez qu'une fois sur deux (il y a déjà du beurre dans la pâte et, avec les poêles modernes, ça ne collera pas, la crêpe cuite sans beurre sera juste un peu moins jolie).

Pour stocker vos crêpes et ne pas trop les sucrer en les empilant dans une assiette, ne saupoudrer de sucre qu'une fois sur deux.

Et essayez de les servir chaudes ou tout du moins tièdes, c'est meilleur !

 


Si vous aimez cet article, si vous le trouvez utile, cliquez sur le petit bouton ci-dessous :  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ça ne coûte rien - même pas besoin d'inscription - et ce tout petit geste permettra à ce billet de gagner un peu de visibilité dans les méandres du net.

Et vous pouvez aussi me laisser un petit commentaire, ça ne coûte pas grand-chose de plus et c'est bon pour le moral de l'auteur.

Pensez-y !


Repost 0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 09:28

Si vous manquez de bases, si vous voulez approfondir vos connaissances culinaires et pâtissières, connaître ou retrouver les proportions de telle ou telle sauce et la méthode à utiliser pour la réussir, savoir comment préparer une vraie pâte feuilletée, réaliser un glaçage au chocolat brillant, des tuiles aux amandes aériennes, et plein d'autres choses encore, allez vite faire un tour sur le blog de Christophe, "Le sot L'y laisse" et mettez-le comme moi dans vos favoris. 

  Le-sot-l-y-laisse 

Christophe est prof de cuisine et, il connaît son métier !

Cuisine, pâtisserie, sauces, techniques de préparation et/ou de cuisson, rien n'a de secret pour lui.

Les billets sont nombreux et variés, les explications précises et claires, et toujours très bien illustrées par une multitude de photos qui détaillent pas à pas les opérations. 

Avec lui, vous découvrirez de très belles recettes et vous apprendrez des tas de choses hyper utiles en cuisine et en pâtisserie, sans jamais vous ennuyer.

 


Si vous aimez cet article, si vous le trouvez utile, cliquez sur le petit bouton ci-dessous :  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ça ne coûte rien - même pas besoin d'inscription - et ce tout petit geste permettra à ce billet de gagner un peu de visibilité dans les méandres du net.

Et vous pouvez aussi me laisser un petit commentaire, ça ne coûte pas grand-chose de plus et c'est bon pour le moral de l'auteur.

Pensez-y !


Repost 0
Published by Aldina - dans Blogosphère
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 09:26

Plus qu'une simple recette, voici surtout quelques conseils pour réussir la cuisson de certaines viandes.

  

veau_cocotte1.jpg

 

En les suivant, le rôti de veau, mais aussi, et surtout peut-être, le rôti de porc, resteront moelleux et deviendront fondants.

 

D'abord, il faut connaître un peu la viande pour choisir le bon morceau.

Dans le veau, préférez le quasi à la noix. Dans le porc, choisissez de la côte première ou seconde plutôt que du filet (en réalité de la côte filet).

Ces morceaux, très légèrement entrelardés, sont bien plus savoureux et se déssèchent moins à la cuisson.

 

Les morceaux du veau.
Centre d'Information des Viandes, www.civ-viande.org

 

 Adoptez ensuite le bon mode de cuisson

 Même pour une cuisson au four, préférez la cocotte au plat à rôtir et optez pour une cuisson lente et douce, sans forcémment aller jusqu'au gigot de 7 heures !...

Avec la cocotte, le four se salira moins et même pas du tout, mais surtout, ce mode de cuisson évite le déssèchement de la viande.

 

Pour préparer le rôti de la photo - un morceau de quasi d'environ 1kg - j'ai juste fait revenir la viande sur toutes ses faces, avant de l'enfourner, légumes compris (ici 3 bulbes de fenouil coupés en deux), pour près de 2 heures dans un four réglé sur thermostat 4.

Si vous avez peur que le fond attache, vous arrosez juste d'1/2 verre de liquide avant d'enfourner. C'est ce que j'ai fait ici, avec 1/2 verre de vin blanc.

Un peu de sel, un ou deux traits de crème liquide sur les fenouils qui restent au chaud dans la cocotte pendant que vous préparez la viande (salage, découpage) et, hop, le tour est joué !

 

nb : je prépare assez souvent du veau aux fenouils, très simplement comme ici ou avec des variantes plus ou moins élaborées.

Si vous voulez une photo après cuisson et une recette plus détaillée, allez voir ici 

 


Si vous aimez cet article, si vous le trouvez utile, cliquez sur le petit bouton ci-dessous :  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ça ne coûte rien - même pas besoin d'inscription - et ce tout petit geste permettra à ce billet de gagner un peu de visibilité dans les méandres du net.

Et vous pouvez aussi me laisser un petit commentaire, ça ne coûte pas grand-chose de plus et c'est bon pour le moral de l'auteur.

Pensez-y !


Repost 0
Published by Aldina - dans Viandes
commenter cet article
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 09:25

Le kiwi pour les p'tits grains et la couleur, le citron pour le pep's !

Et la meringue pour la douceur...

 

tarte_kiwis01.jpg

 

Cette combinaison un peu originale n'est en fait rien d'autre qu'une variante de la traditionnelle tarte au citron meringuée. Le lemon kiwi curd se substituant ici (et dans une version allégée : très peu de beurre dans cette recette) à la classique crème au citron, tout en gardant un goût suffisamment acidulé pour se marier avec bonheur à la douceur de la meringue.

 

L'association du kiwi et du citron est une idée déjà ancienne sur ce blog, mais la publication récente de cette recette sur deux sites externes m'ayant valu quelques désillusions cette semaine, il me semble utile de redonner ici les détails de cette tarte aux kiwis meringuée .

Il sera ainsi plus facile d'indiquer le lien vers la source originale pour les blogueurs qui adopteraient ma recette...

 

Ingrédients :

Une pâte sablée de préférence maison et, tant qu'à faire, aux amandes (recette ici)

4 kiwis

2 citrons non traités

3 oeufs entiers

100 grammes de sucre en poudre

150 grammes de sucre glace

40 grammes de beurre

1 cuillérée à soupe de maïzena

1 pincée de sel

 

 

Préparation :

Garnissez un moule à tarte de la pâte sablée, piquez le fond avec une fourchette, intercalez une feuille de papier cuisson, et garnissez le fond de tarte de haricots secs (ils remplacent les billes de cuisson). 

Faites cuire à blanc durant une dizaine de minutes (four préchauffé thermostat 5), puis laissez refroidir hors du four

 

Pendant ce temps, préparez votre curd aux kiwis : prélevez le zeste des citrons (j'utilise un zesteur, à défaut, vous pouvez râpez le zeste), pressez leur jus, épluchez les kiwis, mixez leur chair additionnée du jus des citrons puis versez l'ensemble dans une casserole avec le zeste, le sucre en poudre et la maïzena et mélangez avant de mettre à chauffer.

Portez à ébullition durant 2-3 minutes puis, hors du feu, ajoutez les 40 grammes de beurre et les jaunes d'oeufs en remuant le mélange régulièrement.

 

Répartissez la crème sur le fond de tarte et remettez la tarte au four pour une dizaine de minutes.

Ce temps écoulé, sortez la tarte du four, baissez le feu à thermostat 1 et préparez la meringue.

Montez les blancs d'oeuf additionnés de la pincée de sel en neige ferme et ajoutez petit à petit le sucre glace à la préparation. 

Répartissez la meringue sur la tarte et terminez la cuisson dans le four devenu tiède pour 10 à 20 minutes

Laissez refroidir la tarte complètement et, dans l'idéal, attendez même une journée avant de la déguster, elle n'en sera que meilleure !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:17

Et saumon fumé !

 

oeuf cocotte21 

Parsemé de céleri ciselé pour le fun.

Mais de la ciboulette ferait tout aussi bien l'affaire, sauf que j'en avais pas

Et si vous n'avez rien à ajouter, ça ira aussi très bien, en gardant un chouya de crème d'oseille pour décorer !

Trève de plaisanterie, l'intérêt de ces oeufs cocotte réside surtout dans le mode de cuisson choisi : à la vapeur et non au four, comme d'habitude.

Et aussi dans l'idée de séparer le jaune du blanc, que j'ai piochée ici, sur le superbe blog de Dominique "De vous à moi"

  

 

Ingrédients (par cocotte) :

1oeuf (blanc et jaune séparés)

1 cuillérée à soupe de purée d'oseille

2 cuillérées à soupe de crème liquide

25 g de dés de saumon fumé

1 tour de moulin à poivre

+ la ciboulette ou le céleri ou encore, rien du tout...

 

Préparation :

D'abord la purée d'oseille que l'on prépare tout simplement en faisant cuire à l'étouffée un bouquet de feuilles d'oseille équeuttées.

Juste surveiller (sinon, ça brûle vite) et, quand les feuilles commencent à fondre, touiller un peu pour réduire l'oseille en purée.

Prélever la quantité nécessaire pour chaque cocotte, mélanger avec la crème liquide et répartir l'ensemble dans les mini cocottes, au dessus des dés de saumon fumé.

Donner un tour de moulin à poivre, ne pas saler (à cause du saumon fumé), ajouter le blanc d'oeuf, couvrir la mini cocotte et mettre à cuire dans le cuit-vapeur pour une dizaine de minutes à partir de l'ébullition.

Quand le blanc vous paraît suffisamment cuit, ajouter le jaune et remettre à cuire pour 2 minutes, couvercle fermé.

Servir sans trop attendre, sinon le jaune continuerait à cuire ! 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 17:08

Vous aimez le sucré ? Là ça va être aigre-doux !

 

tarte-kiwis03.jpg

 

En me baladant sur internet, je viens de tomber sur ce billet qui présentait une tarte meringuée aux kiwis.

Intriguée, je vais voir le billet original et je découvre que l'auteur 'Aux Papilles" reprenait une recette qu'elle avait trouvée chez une certaine Mélanie.

Je me rends donc chez la bloggeuse en question et je tombe là-dessus, un billet publié en avril 2010 qui reprenait quasiment mot à mot la recette que j'avais proposée en mars dernier aux sites Goosto.fr et Quecuisiner.fr, mais, sans en citer la source, ni bien évidemment mon blog !

 

Dans la version Quecuisiner, j'écrivais :

"Abaissez la pâte sablée dans un moule à tarte et faites-la cuire à blanc durant 10 mns (four préchauffé thermostat 5).

Sortez-la du four et laissez-la refroidir

Durant ce temps, préparez la crème aux kiwis : prélevez le zeste des 2 citrons, pressez leur jus, épluchez les kiwis et mixez-les avec le jus des citrons. Versez le tout dans une casserole avec le zeste des citrons, le sucre en poudre et la maïzena, mélangez.

Faites chauffer et portez à ébullition durant 2-3 minutes puis, hors du feu, ajoutez le beurre et les jaunes d'oeufs en remuant le mélange régulièrement.

Répartissez la crème sur le fond de tarte, remettez-la au four pour une dizaine de minutes Sortez la tarte du four, baissez le feu à thermostat 1 et préparez la meringue avec les 3 blancs d'oeufs, les 150 grammes de sucre glace et une 1 pincée de sel

Répartissez la meringue sur la tarte et remettez-la dans le four tiédi pour 10 à 20 minutes, selon degré de croquant désiré"

 

Sur son blog, Mélanie écrit :

"Préchauffez le four à 180°C.

Abaissez la pâte dans un moule à tarte et faites la cuire à blanc pendant 10 min.

Laissez-la refroidir.
Pendant ce temps, râpez le zeste des citrons et pressez les pour recueillir leur jus.

Épluchez les kiwis, mixez-les avec le jus des citrons. Puis versez le tout dans une casserole avec les zestes, le sucre et la maïzena.

Portez à ébullition pendant 2-3 minutes tout en remuant.

Hors du feu, ajoutez le beurre coupé en petits dés et les jaunes tout en remuant.

Disposez la crème sur le fond de pâte et enfournez pour 10 minutes.

Une fois cuite, sortez-la et baissez le four à 90°C.

Battez les blancs en neige avec le sucre glace, à l'aide d'une poche à douille décorer la tarte avec la meringue et enfournez pendant 10 à 20 min.

Dégustez-la tiède ou froide."

 

Comme vous pouvez le constater, il y a des similitudes pour le moins troublantes entre ce que j'écrivais pour donner les étapes de la recette et le billet rédigé par notre bloggeuse !...

 

Mais, me direz-vous, qu'est-ce qui nous prouve que TU n'as pas copié ?...

Ben, peut-être la recette originale, ma tarte aux kiwis meringuée, publiée la première fois sur ce blog en Novembre 2007

 

> voir ma recette sur Goosto

> voir ma recette sur Quecuisiner 

Repost 0
Published by Aldina - dans Blogosphère
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 09:31

Ce n'est pas encore aujourd'hui que vous aurez un dessert au chocolat, mais voici quand même chose de sucré.

 

tarte_crumble_rhubarbe1.jpg

 

Enfin sucré oui, mais pas trop, car la rhubarbe n'est-ce pas, c'est plutôt acidulé !

Mais c'est aussi pour ça, que la rhubarbe - qui commence à réapparaître sur les étals des marchés - ça me plaît !

Sauf que la rhubarbe, c'est quand même très acidulé, il faut donc l'adoucir.

Beaucoup penseraient clafouti, mais le dégoût du lait étant tenace chez moi, je n'en utilise qu'avec parcimonie dans ma cuisine et il y a des plats - surtout des desserts d'ailleurs - que je suis absolument incapable d'avaler !

Dont le fameux clafouti...

J'ai donc couronné ma tarte à la rhurbarbe d'un crumble à l'amande, selon une recette somme toute assez classique.

 

 

Ingrédients :

Une pâte sablée (maison pour moi, recette ici) 

600 grammes de tiges de rhubarbe

175 grammes de sucre 

150 grammes de poudre d'amandes

75 grammes de beurre ramolli

75 grammes de farine

 

Préparation :

Éplucher la rhubarbe, la couper en tronçons d'environ 2 cms, la recouvrir de 100 grammes de sucre et la laisser reposer dans un saladier durant une bonne demie-heure.

Égoutter, faire cuire dans une casserole à feu doux durant 10 à 15 minutes.

Abaisser la pâte sablée dans un moule à tarte, recouvrir d'un papier cuisson et de haricots secs (ou de billes de cuisson si vous en avez), et faire cuire à blanc une dizaine de minutes dans un four préchauffé thermostat 6 (180°).

Durant ce temps mélangez beurre, farine, poudre d'amandes et sucre restant pour préparer le crumble.

Ne pas trop amalgamer, le mélange doit rester "sableux".

Quand le fond de tarte est prêt, le sortir du four, enlever papier et haricots secs, étalez la compotée de rhubarbe, recouvrir du mélange à crumble et enfournez pour une petite demie-heure.

Pas trop sucrée, moelleuse à l'intérieur, croustillante à l'extérieur et riche en fibres, cette tarte peut-être dégustée nature ou , mieux encore, être servie tiède avec une crème anglaise.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0