Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 10:01

A préparer aujourd'hui pour qu'elle soit fin prête demain !

 

charlotte_chocolat3.jpg

 

Ce n'est pas mon dessert de Pâques, d'ailleurs avec la semaine qui s'annonce et le boulot que j'ai à préparer ce week-end, je ne sais pas s'il y en aura un...

Mais vous, si vous manquez d'idée pour votre repas de Pâques, en voici une avec cette charlotte, facile à préparer et qui en jette !

A la base de ce dessert, une simple mousse au chocolat lovée au coeur d'un écrin de biscuits à la cuiller, pour une présentation plus festive

 

  

 

Ingrédients :

 

> pour la mousse au chocolat

1 tablette de 200 g de chocolat noir à dessert

6 oeufs

4 à 5 cuillérés à soupe d'eau

1 pincée de sel

 

> pour le montage de la charlotte

1/2 boîte de biscuits à la cuiller

le jus de deux oranges

5 à 10 cl de Cointreau

 

 

Préparation (de préférence la veille, à défaut au moins 3 heures avant de servir) :

 

> La mousse au chocolat.

Faire fondre le chocolat (avec les cuillerées d'eau ajoutées quand le chocolat n'est pas encore fondu) au bain-marie ou au micro-onde.

Réservez le temps de casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes, que vous verserez respectivement dans 2 grands saladiers

Incorporez le chocolat fondu et tiédi aux jaunes

Montez les blancs en neige bien fermes avec la pincée de sel

Incorporez 1/3 des blancs au mélange oeufs/chocolat sans précaution particulière

Puis incorporez délicatement le reste des blancs et réservez au froid, le temps de préparer le montage de la charlotte

 

Mon conseil pour une mousse au chocolat non granuleuse : une fois les blancs à peu près incorporés, n'hésitez pas à battre un peu plus vivement le mélange, avec des mouvements circulaires rapides, un peu "à plat"

Cela fait retomber un peu la mousse, mais elle gagne en finesse

 

> Le montage de la charlotte

Pressez le jus de deux oranges et allongez-le de 1/3 à 1/2 de son volume avec du Cointreau, mélangez et versez-en le tiers dans une assiette creuse

charlotte chocolat2Coupez 5 biscuits en deux et taillez-les de façon à parer le fond du moule à charlotte

Quand les biscuits sont prêts (vérifiez qu'ils tiennent bien au fond du moule, en retaillant si besoin), mettez-les dans l'assiette contenant le jus d'orange et le Cointreau, d'abord coté bombé en dessous, puis retournez-les coté ventre pour qu'ils finissent d'absorber le liquide.

Une fois les biscuits imbibés, disposez-les au fond du moule

Répétez l'opération, en deux fois (sinon les premiers biscuits absorbent tout le liquide), avec les autres biscuits (qui n'ont pas besoin d'être taillés : pas grave si ça dépasse un peu du moule, ça s'arrangera tout seul quand vous retournerez la charlotte)

Ajoutez alors la mousse au chocolat, couvrez délicatement avec un papier aluminium et réservez au frais jusqu'au moment de servir

 

Au moment de servir, il suffira de retourner la charlotte sur un joli plat ou une grande assiette

Pas de panique, ça se démoule très bien !

 

La mienne était très belle, mais vous n'aurez pas la photo finale car cette charlotte était destinée à un repas "hors les murs" et je n'ai pas osé sortir l'appareil au moment où nous l'avons mangée

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 11:16

J'adore cuisiner avec trois fois rien et, en ce moment, pour mes essais d'amaretti - entre ma flemme et mon four récalcitrant, je n'ose toujours pas me lancer dans les "vrais" macarons - il me faut des blancs d'oeufs.

 

tagliatelles blettes11

 

Alors, j'ai trouvé un truc : je leur fait des pâtes - en général des tagliatelles - à la carbonara.

Comme ça, j'ai mes blancs d'oeufs...

 

Le principe de la carbonara est simple : des lardons que l'on fait revenir à la pôele durant la cuisson des pâtes, de la crème (ajoutée aux lardons en fin de cuisson) et un jaune d'oeuf cru par convive, versé sur l'assiette de pâtes au moment de servir.

 

Mais, en cuisine comme pour le reste, il faut varier un peu à peine de lasser

 

D'où cette petite sauce, concoctée ici pour 2 personnes, avec quelques feuilles de blettes, 5-6 tomates cerise, 1 petit oignon, un peu d'ail hâché, de la crème et des lardons +  2 jaunes d'oeuf crus

 

Ici les feuilles de blettes sont cuites "à cru", coupées en très fines lanières pour que ça ne prenne pas des heures.

Mais, on peut aussi utiliser des feuilles de blettes déjà cuites (le goût de la sauce sera moins prononcé)

 

Je commence par faire revenir l'oignon (juste translucide, ne pas le laisser brûler), puis les tomates.

Je réserve le temps de faire revenir les lardons (100 grammes pour 2 personnes), j'ajoute ensuite les blettes qui vont cuire avec les lardons. 

Quand les blettes deviennent tendres, je goûte et je rectifie l'assaisonnement (en général, pour réhausser, je saupoudre d'un peu de bouillon de légumes en tablette, émietté), j'ajoute l'ail, les tomates et l'oignon, si besoin un tout petit peu d'eau, et je laisse mijoter à couvert (10-15 mns environ)

Quelques minutes avant de servir, j'ajoute la crème (1 à 2 cuillérées de crème tradionnelle ou la moitié d'un brick de crème liquide)

 

La sauce est prête, il suffit alors de l'ajouter aux pâtes que vous aurez fait cuire en parallèle ou, selon ma méthode, de réchauffer celles-ci en les passant 2-3 minutes dans la sauce (dans ce cas prévoir une grande pôele, dans l'idéal une sauteuse ou un wok si préparez cette recette pour 4 personnes)

 

Servir à l'assiette, avec un jaune d'oeuf cru posé au milieu des tagliatelles et, si vous le souhaitez, accompagné d'un petit bol de parmesan râpé dans lequel chacun se servira à volonté

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 09:15

Bon, ils ne m'ont pas proposé de partenariat, mais je leur fais un petit coup de pub quand même !

27 F42500 f27 F21060 f79 385346 f27 F48914 f
18 4347 03 f138 FI FM5 f27 F42500 f168 S 129 f

Dernièrement, j'avais besoin de renouveler certains ustensiles et, en cherchant un peu sur le net, j'ai trouvé plusieurs codes réduction Kookit qui pourraient aussi vous rendre service si vous avez des bricoles à acheter pour (ré)équiper votre cuisine.

Kookit n'est sans doute pas le site le moins cher de la place, mais, avec des codes réduction souvent attractifs, les frais de port gratuits à partir de 90 euros d'achat, et le cashback Igraal qui vous donne 5% de réduction supplémentaire, ça peut devenir intéressant de commander chez ce marchand.

Le meilleur code proposé actuellement par Kookit  permet d'obtenir 20% de réduction sur les articles pâtisserie du site, à partir de 50 euros d'achats et jusqu'au 16/04/2010.

Pour moi, ça tombait bien, parce que c'était le rayon qui m'intéressait.

Les autres réductions sont un peu moins fortes, mais valables sur l'ensemble du site, parfois même sur les articles en promotion



Les codes réduction du moment chez Kookit :

>> 20% de réduction sur l'espace pâtisserie avec le code "DESSERT" (à entrer sans les guillemets), valable à partir de 50 euros d'achats et jusqu'au 16/04/2010
>> 15% de réduction sur tout le site avec le code "Lesieur" (sans guillemets), durée de validité indéterminée
>> 10% de réduction sur tout le site à partir de 65 euros d'achat, avec le code "CAD10EFMA" (sans les guillemets), durée de validité indéterminée
>> 12 euros de réduction pour 100 euros d'achats minimum, avec le code "BIENVENUE12" (sans les guillemets), durée de validité indéterminée, apparemment réservé aux nouveaux clients


Comment bien utiliser ces codes :

>> conseil n°1, commencez déjà par vous inscrire chez Igraal
C'est gratuit, sans aucune obligation et vous bénéficierez de réductions permanentes sur plus de 900 sitzs marchands (par exemple 5% sur tous vos achats chez Kookit, cumulables avec les codes réduction ponctuels)
Et, tant qu'à faire, laissez-moi vous parrainer (nom de code = cerisy), il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous



En vous inscrivant, vous profitez des avantages suivants :
- un comparateur de prix nouvelle génération
- jusqu'à 25% remboursés sur vos achats
- tous les codes promo valides du net

Je m'inscris pour en profiter




>> conseil n°2, si vous voulez bénéficier de l'ensemble des réductions (celles des codes donnés plus haut + la réduction supplémentaire apportée par Igraal) pensez à nettoyer votre navigateur internet (onglet outils, "options internet", en haut, à droite de votre écran) avant de vous connecter pour faire vos achats.
A défaut, les cookies laissés par les sites que vous auriez pu visiter auparavant laissent des traces et pourraient vous empêcher de bénéficier de tout ou partie de vos réductions

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 11:08

Un p'tit plat facile à préparer et très savoureux...

haddock_chou21.jpg

Et surtout, une façon originale de cuire le haddock, trouvée sur le blog
"Cuisine de la mer"

Ici, pas besoin de lait pour pocher le filet de haddock. Celui-ci, débarrassé de sa peau et coupé en larges lanières, est juste ajouté à la compotée de légumes pour 10 minutes en fin de cuisson

C'est très pratique (une seule marmite...) et délicieux !
Le haddock est parfaitement cuit, sa chair reste très tendre et garde toute sa saveur

Je l'ai préparé avec les feuilles blanchies d'un demi-chou coupées en lanières, 1 poireau, 1 carotte et 1 petit morceau de céleri-rave que l'on fait revenir doucement dans une cocotte en mouillant avec un verre ou deux de bouillon de volaille ou de légumes

Par rapport à la recette originale, j'ai adouci les saveurs en ajoutant 2 pommes de terre à chair tendre (bintje), qui en fondant à la cuisson ont donné une sorte de liant et j'ai arrosé le tout d'un trait de crème liquide en toute fin de cuisson, juste avant de servir

Rendez-vous sur Hellocoton !
Repost 0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 16:54

Petite brioche deviendra grande...

atomic brioche2

Celle-ci, préparée selon la recette de Julia Child, a poussé comme un champignon !


La préparation de la brioche demande un pétrissage très long - globalement, une bonne trentaine de minutes en continu, pour la pâte elle-même - et j'ai cru que le robot (qui n'est plus tout jeune, c'était celui de ma mère) allait rendre l'âme !
Le moteur faisait parfois un bruit douloureux, et à la fin du pétrissage, il était super chaud !
Mais, ouf, il a quand même tenu le choc et le résultat, je crois, en valait la peine...


 

Ingrédients :


560 grammes de farine
5 oeufs + 1 jaune
170 grammes de beurre, ramolli à température ambiante et coupé en dés
85 ml de lait entier tiède (je n'en avais pas et j'ai pris du lait 1/2 écremé, ce que j'ai un peu regretté)
70 grammes de sucre (la prochaine fois, je réduirai un peu, 60 grammes devraient être suffisants)
20 g de levure fraîche (ou 1 sachet de levure de boulangerie déshydratée)
1/2 cuillérée à café de sel (là, avec du sel de Guérande, j'ai plutôt envie de monter à 1 cuillérée)



Préparation :


Celle-ci se fait de préférence la veille et en deux temps.
D'abord une "éponge", puis après une 1/2 heure à 3/4 d'heure de repos, la pâte à brioche en elle-même

>> L'éponge

Avant toute chose, commencez par délayer la levure dans le lait tièdi
Dans le bol du robot ou à la main dans une jatte, versez la levure délayée dans le lait, l'oeuf et mélangez au fouet
Ajoutez 180 grammes de farine et pétrir 3/4 minutes
Versez par-dessus le reste de farine (les autres 180 grammes) et laissez pousser une bonne demie-heure.

Quand la farine craquèle bien en surface, votre éponge est prête.
Vous allez pouvoir maintenant préparer la pâte à brioche à proprement parler 



>> La pâte à brioche

Verser le sucre, le sel, les oeufs battus et 180 g de farine sur l'éponge.
Mettre le robot en route à vitesse réduite pour incorporer les ingrédients puis monter en vitesse intermédiaire pour la pétrir durant une quinzaine de minutes.
Durant le pétrissage, ajoutez si nécessaire, la farine restante par petites doses


Revenir en vitesse lente et incorporez ensuite le beurre à petites doses, une dose à la fois, jusqu'à ce que celle-ci soit absorbée (n'ajoutez la dose suivante que lorsque la précédente est bien incorporée)
Arrêtez le robot de temps à autre pour "corner", c'est-à-dire ramener la pâte qui resterait collée sur les bords du bol dans le fond de celui-ci.

Lorsque le beurre est totalement incorporé, augmentez la vitesse du robot et pétrir encore 5 minutes

Laissez reposer votre pâte à brioche, dans un grand saladier recouvert d'un film plastique durant 6 à 12 heures au frigo, dans la partie la moins froide.

Cette pousse lente, que je préfère à une pousse plus rapide (2 à 3 heures à température ambiante), permet aux arômes de la brioche de bien se développer
En pratique, pour les pousses lentes - que j'utilise parfois pour les pains - je prépare la pâte la veille au soir, et je l'oublie au frigo pour la nuit



Mise en forme et cuisson :


Cette fois-ci, je ne me suis pas cassé la tête à essayer - justement - de faire une brioche à tête.
Pourtant j'aurais pu, la pâte avait une bonne tenue
Mais je n'avais pas mon grand moule à brioche et celui que j'avais sous la main me semblait bien petit !!!

J'ai donc pris un (grand) moule à cake et un moule à charlotte.

J'ai façonné 4 boules - grosses à peu près comme un poing - que j'ai disposées dans le moule à cake et j'ai mis le reste - une plus grosse boule - dans le moule à charlotte
J'ai laissé reposer environ une heure à température ambiante, j'ai préparé la dorure (le jaune d'oeuf délayé avec 1 cuillérée à café d'eau), j'ai badigeonné mes brioches et j'ai enfourné, à four chaud (180°) pour une quarantaine de minutes.


atomic brioche1
C'était peut-être un peu trop, vu les formes choisies qui cuisent plus rapidement qu'une grosse brioche à tête et, j'aurais du penser à recouvrir mes brioches d'un papier alu en fin de cuisson pour contenir un peu leur bronzage...

Mais dans l'ensemble, le résultat était quand même satisfaisant, mieux réussi m'a-t-il semblé que dans
mes essais précédents, avec un dosage un peu différent des ingrédients (un peu plus de farine et moins de lait ici, ce qui est mieux pour la tenue de la pâte et son façonnage) et un pétrissage réalisé en machine à pain
 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Repost 0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 14:26

Cuire sous plastique, auriez-vous osé ? 

dinderoulee11

Voilà un bon moment que cette méthode de cuisson - découverte sur le blog de Mercotte - m'intriguait.
Cette façon de procéder me semblait très pratique et tout à fait adaptée à une viande comme celle de la dinde qui, sans un bon assaisonnement, n'a pas beaucoup de goût.

Mais, plastique et chaleur, ça m'inquiètait un peu et j'avoue que j'hésitais à me lancer !

Quand, dernièrement, dans une émission de télé, je suis à nouveau tombée sur cette méthode de cuisson
Rassurée de voir qu'un film alimentaire approprié (*) peut encaisser la chaleur d'un cuit-vapeur, sans que l'opération tourne au désastre, je suis passée de la théorie à la pratique.

Pour ce premier essai, j'ai choisi une farce de blettes, mais ce n'est qu'un exemple, adaptable au gré de vos envies et du contenu du frigo


Ingrédients (pour 6 personnes) :

3 belles escalopes de dinde, grandes mais pas trop épaisses
une quinzaine de fines tranches de lard fumé (comme pour envelopper des pruneaux)
1 petit pied de blette, avec du vert (peut-être 500 grammes ? Comme d'habitude, j'ai un peu fait au pif, mais s'il en reste, vous pourrez toujours en faire quelque chose, par exemple une bonne sauce pour accomoder des pâtes)
une tomate
un peu de céleri-rave
un oeuf
un peu de mie de pain (l'équivalent d'un poing)
un cube de bouillon de légumes
1 cs huile d'olive


Préparation (celle-ci peut-être étalée sur plusieurs jours) :

Faire revenir les blettes crues, coupées en fines lanières et le céleri coupé en julienne ou en tous petits dés dans la cuillérée d'huile d'olive
Quand blettes et céleri commencent à s'attendrir, ajouter les morceaux de tomates
Continuer la cuisson à feu vif le temps que les tomates commencent à rendre du jus
Baisser le feu, assaisonner avec le cube de bouillon émiétté et laisser cuire à couvert durant une vingtaine de minutes, en remuant de temps en temps et en surveillant que ça n'attache pas (au besoin ajouter un peu d'eau)

Laisser refroidir et pendant ce temps, hachez la mie de pain et préparez la viande

Découpez un long morceau de film alimentaire (environ 60 cms) et disposez dessus, dans le sens de la largeur, les tranches de lard en les faisant se chevaucher légèrement
Vous obtenez une sorte de tapis, large comme le film alimentaire et long comme votre futur roulé (pour le mien, environ 35 cms. Pensez à adapter cette dimension à celles de la cuve de votre cuit-vapeur)
Disposez ensuite, dans le même sens, les escalopes de dinde (au besoin, dé-épaississez-les de manière à obtenir de quoi recouvrir la totalité des tranches de lard)

Reprenez alors vos légumes, versez-les dans un jatte, ajoutez l'oeuf entier, la mie de pain et malaxez le tout
Déposez un boudin de farce (3 à 4 cms d'épaisseur), au tiers de votre tapis d'escalopes, perpendiculairement à celles-ci (voir les photos sur le blog de Mercotte, c'est plus explicite)
Roulez alors votre viande sur elle-même, en vous aidant du film plastique et en commençant par le bord vers lequel vous avez déposé la farce
Serrez bien et fermez les extrêmités avec des liens de sac congélation, par exemple

Disposez le roulé de dinde dans la cuve du cuit-vapeur ou le panier d'un autocuiseur (qu'on utilisera alors couvercle posé mais non vérouillé, avec une bonne quantité d'eau au fond de la cuve) et mettre à cuire pour une cinquantaine de minutes
Laissez refroidir en fin de cuisson, mettre au réfrigérateur sans enlever le film plastique.
Le roulé se garde sans problème durant plusieurs jours.

medaillon dinde51 
Les médaillons, présentés ici en assiette froide, accompagnés  d'une salade de topinanbours aux noix (ils étaient un peu trop "al dente" et honnêtement, on n'a pas vraiment aimé) et d'une réduction de tomates au vinaignre balsamique et au zeste d'orange (ça par contre, c'était bon, j'en reparlerai)

On peut vraisemblablement utiliser la méthode décrite dans ce billet pour préparer un plat chaud, mais, dans mon esprit, cette façon de cuire la viande me semble plutôt faite pour préparer un buffet froid.
Et dans ce cas, l'utilisation du film alimentaire est idéale : la préparation du roulé est facile, la viande est tendre et savoureuse et, tout peut se faire à l'avance

Rendez-vous sur Hellocoton !
(*) Important : il existe plusieurs sortes de film alimentaire.
Pour la cuisson, prendre du film alimentaire "2 en 1", spécial micro-onde (il résiste à la chaleur, jusquà 175°)
Repost 0
Published by Aldina - dans Viandes
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 18:02
De tendres petites bouchées, au bon goût d'amandes et de citron

amaretti21

Ingrédients pour une quarantaine d'amaretti :
200 grammes d'amandes en poudre
180 grammes de sucre en poudre
2 blancs d'oeuf
le zeste de deux citrons
le jus d'1/2 citron
1 cc d'extrait d'amande amère
un peu de sucre glace
une pincée de sel


Préparation
Mélangez le sucre et la poudre d'amandes
Ajoutez les zestes de citrons en filaments (ou râpés si vous n'avez pas de zesteur) et le demi jus de citron, mélangez
Montez les blancs en neige avec la pincée de sel
Incorporez les blancs au mélange sucre amandes citron
Couvrir et réservez au frais pour au moins 1 heure (voire pour la nuit)

amaretti41Prélevez  des petites boules de pâte d'environ 2 cms de diamètre à l'aide de deux cuillers à café et déposez-les en quinconce sur une plaque de cuisson recouverte d'un papier sulfurisé (prévoir 2 plaques pour être à l'aise)

Saupoudrez-les de sucre glace et remaniez-les légèrement du bout des doigts pour adoucir leurs contours

On peut aussi former les petites boules en les roulant rapidement entre les paumes des mains, cela donnera un résultat final plus lisse, ce qui est moins joli me semble-t-il, pour ces petits macarons rustiques
Laissez reposer environ 1 heure
Ce temps écoulé, reprenez votre plaque et applatissez  légèrement les petites boules avec le dos d'une cuillère.

Enfournez pour environ une quinzaine de minutes à four préchauffé moyen/doux (150°, dans le mien, après plusieurs essais, ça donne du th4)
Attention, à l'image des macarons, le dessous des amaretti cuit très vite, prévoir une sous-plaque de cuisson pour éviter les déconvenues

Enlevez la plaque du four du four et déposez la feuille de cuisson sur du carrelage ou du marbre, au bout de quelques minutes de refroidissement, les amaretti se décolleront facilement
Mettez-les alors à sécher sur une grille, puis rangez-les dans une boîte métallique
Attendre 2 à 3 jours avant de les consommer
 Rendez-vous sur Hellocoton !
Repost 0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 14:11

Un dessert très facile à préparer et absolument délicieux !

poire vin2







Ingrédients (pour 4 personnes) :

4 poires conférence peu mûres
50 cl vin rouge (j'avais choisi un Saint-Chinian)
125 grammes de sucre
1 gousse de vanille
2 bâtons de cannelle
3 clous de girofle
3 graines de cardamone
5 grains de poivre noir
le jus d'une demie orange
quelques morceaux de zeste d'orange et de citron
quelques filaments de zeste d'orange (facultatif)




Préparation :

Versez le sucre, le vin, le jus d'orange dans une casserole assez grande pour contenir les poires et leur permettre d'être immergées par moitié

Ajouter la vanille (normalement on fend la gousse et on ne prend que les graines, mais je n'y arrivais pas, alors j'ai tout mis, gousse fendue), les bâtons de cannelle, les clous de girofle, la cardamone, les grains de pouvre et les morceaux de zeste d'agrumes

Faites chauffer le vin et les épices jusqu'à ébullition, et laisser cuire à gros bouillons durant 2-3 minutes
Réduire le feu et disposez les poires entières épluchées (on essaie de garder la queue) dans la casserole

Laisser cuire à frémissements durant une vingtaine de minutes, en retournant les poires de temps à autre afin que tous les cotés puissent être à un moment immergés.

poire vin1
Arrêtez la cuisson quand les poires sont devenues tendres (on teste le degré de cuisson dans la partie charnue de la poire avec une petite pique en bois)
Laissez reposer dans la casserole recouverte d'un couvercle jusqu'à complet refroidissement
Installez les poires dans un plat de service que vous pourrez lui aussi recouvrir

Filtrer le vin et remettez-le à chauffer jusqu'à obtenir une consistance sirupeuse, ajouter les filaments de zeste d'orange (pour ceux qui recherchent une petite pointe d'amertume), laisser tièdir et versez sur les poires
Conservez le plat au frigo, recouvert d'un film alimentaire ou d'un couvercle et servir bien frais
 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Repost 0
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 16:13
Avec en prime, un peu de zeste d'orange

tagine2

Ingrédients pour 4/5 personnes
1 bon kg de blanquette sans os, coupée en morceaux
1/4 d'ananas frais coupé en dés
1 quinzaine de pruneaux
1 poignée d'amandes mondées
le zeste d'une petite orange non traitée
1 litre de bouillon de volaille
1 bel oignon
Bouquet garni, sel, poivre (+ facultatif, un petit piment de cayenne séché)
2 cuillérées à soupe de farine
1 cuillérée à soupe d'huile

Préparation
Faire revenir les morceaux de veau dans une cocotte allant au four, jusqu'à ce qu'ils soient bien colorés
Les sortir de la cocotte, les saler, les poivrer, les fariner et réserver.
Allumer le four thermostat 5
Dans la cocotte, faire revenir doucement l'oignon coupé en lamelles et les dés d'ananas dans un peu d'huile chaude.
Quand lamelles d'oignon et dés d'ananas sont bien revenus (mais pas brûlés), ajouter l'excédent de farine et remuez l'ensemble pour bien les enrober
Ajouter les morceaux de veau, les parsemer de filaments de zestes d'orange, leur donner un ou deux tour pour qu'ils se réchauffent et mouiller avec la moitié du bouillon
Ajoutez le bouquet garni, le petit piment, laissez cuire à feu vif durant 5-10 minutes
Placer la cocotte au four, couvercle fermé, pour environ 1 heure 
Ajouter les pruneaux entiers (non dénoyautés, ce n'est pas plus mal et c'est plus simple) à mi-cuisson, les amandes une dizaine de minutes avant la fin
Ajouter du bouillon au besoin (en général, en deux fois, d'abord avec les pruneaux, ensuite avec les amandes)
Servez bien chaud, nature ou accompagné de graines de couscous

Ce plat peut se préparer avec d'autres viandes, par exemple de la dinde (prendre du haut de cuisse), en adaptant le temps de cuisson.
  
Repost 0
Published by Aldina - dans Viandes
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 12:47

Halte à la laitue raplapla et fadasse !
Découvrez la richesse de saveurs des salades de l'hiver et mettez de la couleur dans vos assiettes

chicorees31

Blanche et croquante comme le coeur d'une frisée, les grandes feuilles pommées et nervurées d'une chicorée pain de sucre, vert soutenu comme les petites feuilles légèrement amères de la chicorée sauvage, ou rouge profond comme celles, plus douces, de la Trévise

Nature, aux noix, aux lardons, aux croûtons frottés d'ail ou parsemées de lamelles de parmesan, n'hésitez pas à varier les plaisirs.
Ces salades de caractère donneront du tonus et de la gaîté à vos tables d'hiver !

Repost 0