Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 18:38

J'aime bien les oeufs pochés...
 
                 Mais s'il faut en préparer plusieurs, 
                                    dans une casserole avec une cuillère, 
                                                                         
                                                                           
c'est pas de la tarte !
 
 
 
D'où l'engin que je vous ai présenté la semaine dernière, 
                                                                                        dans ma panoplie de "Cook Toys"
 
Sauf que la première fois, ce machin, c'est pas facile à maîtriser !
 
Ceux qui se rappellent des expériences de Zoé avec "Edith et Sophie" comprendront...
 
 
 
 
La première fois donc, je pensais naïvement qu'un peu d'huile suffirait bien à graisser les pocheuses...
 
Résultat ?
Fuites en tous genres et une partie de l'oeuf dans la casserole ! 
Sans compter que j'avais malencontreusement attrapé une pocheuse à pleine main en oubliant qu'elle était souple...
 
J'ai réussi à sauver 3 oeufs sur 4, mais ce jour-là, j'ai pas fait de photo !!!
 
 
 
 
Depuis, ça va mieux, la preuve :
 
 
oeufpoche02.jpg 
 
 
 
Le truc, c'est de graisser avec du beurre pour empêcher l'oeuf de s'échapper par les petits trous des pocheuses
 
 
Ensuite, ça roule tout seul (ne pas oublier de mettre un peu de vinaigre dans l'eau de cuisson) et le petit minuteur situé en haut du manche est bien pratique pour surveiller le temps de cuisson
 
 
oeufpoche01.jpg

 
 
Avec une salade de riz et un petit pain au lard, oignon et graines de cumin


Et c'est pas mal non plus avec le pain au curry et graines de courge
  
 

                            
          Vous cherchiez des recettes de tartes ?
                                                   ... alors,  faites un tour
ICI ou encore ICI 
Repost 0
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 10:43
Problème classique : vous avez fait rôtir un beau poulet, les convives se sont régalés mais ils n'ont pas tout mangé et y'a des restes !
 
Trop peu pour servir du poulet froid mayonnaise - on se battrait pour le dernier morceau présentable
 - mais suffisamment tout de même pour en faire quelquechose...
 
 

 
1ère piste : les affreux (au complet !)...
 
puce02-copie-1.jpgptitlilou01.jpggrosrat03-copie-1.jpgpp02.jpg 
Avec eux pas de problème, ils vous nettoyeraient la carcasse jusqu'à l'os !
 
Mais entre nous, c'est pas vraiment sérieux comme attitude... 
 
 
 
 
2ème piste : on recycle !
 
Les idées ne manquent pas et vous en avez certainement - cf "commentaires" - en attendant voici les miennes (ou celles que j'ai essayées)  :
 

>>>>>>>>>>>> La soupe de poulet à l'indienne
 
 
soupe-indien01.jpg 
 
La recette vient de Kate du blog "le plat du jour" : ICI
 
 
 
>>>>>>>>>> Sur le modèle précédent, une soupe au fenouil
  

soupe-poulet01.jpg 
ou la soupe de Kate revisitée, sans concentré de tomates et en remplaçant les carottes par du fenouil 
 
 
Et pour ceusses qui n'aimeraient pas la soupe ? 
 
>>>>>>>>>> 3ème idée : un risotto (express) au poulet et aux fenouils. 

Les ingrédients : du poulet coupé en petits dés (ou effilochés), 2 verres de riz, 1 bel oignon (ou 2 si petits), 1 bulbe de fenouil, 1 tablette de bouillon de poule, 4 à 5 verres d'eau, 1cc de curry en poudre, une poignée de feuilles de coriande hachées

Faire revenir les dés de poulet dans un peu d'huile (et dans une grande poêle : 2 verres de riz, ça tient de la place) 
Quand le poulet est doré, ajoutez le fenouil détaillé en lamelles, et finir par l'oignon coupé en petits morceaux 
Ajoutez le riz quand l'oignon devient translucide, touillez un peu, le temps que le riz devienne à son tour translucide
Saupoudrez de curry, émiettez la tablette de bouillon, touillez une derniere fois et mouillez le tout avec 4 verres d'eau
Baissez le feu et surveillez la cuisson en ajoutant de l'eau si besoin
Quand le riz est cuit, arrêtez le feu, ajoutez la coriande, touillez à nouveau et couvrez
Servez sans trop attendre (vous avez un peu de marge quand même)
 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>  Délicieux, même si je n'ai pas fait de photo ! 
Repost 0
Published by Aldina - dans Soupes
commenter cet article
2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 16:41
Farine de maïs, lardons et graines de courges
Le tout sur une base de pain de mie, avec du lait et un peu de beurre
Un régal pour le brunch du dimanche (enfin pour le ptit déj... que j'aime plutôt salé, avec un oeuf coque si j'ai le temps)
 
 
 
 maislardons01.jpg
 
 
 
 
Ingrédients 
 
100 grammes de farine de maïs
250 grammes de farine de blé ordinaire (T55)
100 ml de lait, complété par de l'eau (ou autre : j'avais mis du cidre) jusqu'à 210 ml
2 (petits) morceaux de beurre, peut-être 10 grammes au total
1 Cc fleur de sel de guérande (il faut moins de sel que d'habitude : attention aux lardons !)
1,5 Cc levain fermentescible (mais vous pouvez prendre de la levure de boulangerie)
1,5 tranche de lard
2 poignées de graines de courge
 
 
 
Versez les liquides dans la cuve, ajoutez la farine et faites
l'autolyse 
Reprendre ensuite le pétrissage en saupoudrant le levain puis le sel sur le pâton
Ajoutez graines et lardons aux bip et ensuite le beurre, vers la fin du pétrissage
Laissez tourner la map jusqu'à la fin de la première levée puis arrêtez-la
Sortez le pâton, dégazez-le, donnez lui plusieurs tours, façonnez-le et installez-le dans la forme de cuisson
Laissez lever 1/2 heure à couvert
Enfournez à four préchauffé TH 8 pour une bonne demie-heure, sans oublier de donner le
coup de buée
 
 
 
Un autre pain au maïs ?   >>>>>>>>>>>>>>>>  ICI
Le pain de mie classique ?  >>>>>>>>>>>>>>>>>>>  ICI
Le pain de mie en version luxe  >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>  ICI 
Si vous le préférez en version briochée  >>>>>>>>>>>>>>>>>>  ICI
Et pour d'autres recettes de pains ou de brioches, c'est   >>>>>>>>>>  
ICI
Repost 0
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 18:18
Encore un truc très facile à faire !
 
 
 
 coppa01.jpg
 
 
 
 
 
Ingrédients 
 
1 morceau d'échine désossée d'environ 1kg
1 kg de gros sel de Guérande (pour être à l'aise : en fonction de votre plat, il en restera peut-être)
0,5 Cc poivre moulu
0,5 Cc thym sec
 
 
Versez une couche de sel dans un plat creux (dans lequel vous aurez au préalable disposé au fond quelques feuilles de sopalin, pour absorber l'excès d'humidité)
Déposez la viande sur la 1ère couche de sel
Recouvrez-la avec tout ou partie du sel restant (tassez bien)
 
Déposez le plat (non couvert) au frigo et laissez la viande reposer dans le sel durant 4 jours
Au bout des 4 jours, sortez la viande, enlevez le sel, rincez-la, et essuyez-la bien
Mélangez poivre et thym, roulez la viande dedans plusieurs fois pour qu'elle soit bien enrobée
 
Entourez votre coppa avec un torchon propre que vous maintiendrez fermé par des élastiques et déposez-la sur une assiette, dans la partie la moins froide de votre frigo (attention, pas dans le bac à légume : trop humide, ça moisirait !)
Retournez de temps en temps - sans ouvrir le torchon - pour aider au séchage 
Délai de séchage : au minimum 3 semaines (mais plus, c'est mieux)
 
Verdict : pas mauvais mais plutôt "rustique", et pas aussi bon à mon avis que le magret séché
Repost 0
Published by Aldina - dans Apéro
commenter cet article
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 09:10
Pas de recette aujourd'hui, 
"repos" (ou plutôt trop de boulot) mais juste une belle photo
 
 
sharon01.jpg 
 
 
Le "sharon", un fruit à découvrir et à goûter.
 
Il ressemble au kaki, en plus ramassé, mais son goût est meilleur
 
Contrairement au kaki qui laisse un goût âcre dans la bouche, le sharon est doux et sucré, son goût rappelant celui des grosses dattes bien charnues que sont les medjouls.
 
Le sharon est lui aussi bien charnu, sa peau en revanche est un peu épaisse.
 
Ceci dit, je suis la seule à l'apprécier chez moi. 
Mais je suis aussi la seule ici à oser m'aventurer dans des expériences culinaires un peu exotiques...
 
Et vous, l'avez goûté - voire cuisiné - et qu'en pensez-vous ? 
Repost 0
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 08:42
Au curry et aux graines de courge, sésame, pavot 
 
 
 
bifinett04-copie-1.jpg 
 
Délicieux avec un oeuf à la coque, un fromage un peu frais ou tout simplement un peu de beurre... 
 
 
 
Ingrédients :
 
350 grammes de farine T55
210 grammes (ou ml) d'eau
1,5 Cc de sel de Guérande
1,5 Cc de levain fermentescible 
0,5 Cc de curry en poudre
2 bonnes pincées de graines de courge
+ graines de pavot et graines de sésame pour la croûte
 
 
 
Versez l'eau et la farine dans la machine à pain, lancez un programme court (pétrissage seulement) et arrêtez la machine durant 60 mns pour faire l'autolyse
Au bout de ce temps, relancez la map sur un programme normal, type pain blanc et laissez le programme se dérouler jusqu'à la fin de la première levée.
Arrêtez la machine, sortez le pâton, dégazez, donnez lui plusieurs tours, mettez-le en forme et roulez-le dans un mélange de graines de pavot et de sésame
Laissez lever - environ 1/2 heure - à l'abri sous un linge
Passez un pinceau d'eau, faites des entailles et mettez à cuire dans le four préchauffé thermostat 8 pour 35-40 minutes, sans oublier le coup de buée
 
 
nb : le pain au curry est à gauche sur la photo, 
le pain de droite est un pain 1/2 complet, préparé dans l'autre cuve de la Bifinett avec 100 grammes de farine T150 et 250 grammes de farine T55
Repost 0
Published by Aldina - dans Pains
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 08:25
Pour Noël, ou pour tout de suite...
 
De toutes façons, il faut bien les goûter avant de les offrir !
 
 
 
mendiants02.jpg
 
 
 
Pour environ 20 mendiants :
 
1 tablette de 200 grammes de chocolat à pâtisser
Des fruits secs (ici abricots, raisins) et des amandes, pistaches, noisettes, noix de cajou. Mais on peut aussi prendre des écorces d'orange ou de citron, des noix, etc
 
Faire fondre 2/3 de la tablette de chocolat au bain-marie
Laissez (un peu) refroidir et ajoutez le 1/3 restant du chocolat, mélangez pour le faire fondre
Déposez des petits tas de chocolat sur une grande feuille de papier sulfurisé (je les faisais 5 par 5), garnissez-les de fruits secs et d'amandes, pistaches etc (appuyez un peu pour qu'ils se prennent bien dans le chocolat)
Laissez refroidir
Décollez les mendiants de la feuille de papier sulfurisé et rangez-les au frais (dans le frigo ou sur le balcon)
 
 
C'est un jeu d'enfant à préparer, alors pourquoi s'en priver...
 
 
Un petit dernier ?
 
 
mendiants03.jpg
 
 
                                                            Profitez-en, nous on les a déjà tous mangés !...
Repost 0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 15:40
Hé bien non !
Enfin si, mais pas là où vous croyez....
 
 
lasagnes-blettes01.jpg 
Des lasagnes aux blettes et à la ricotta, roulées façon cannelonis, c'était mon plat de samedi soir !
 

 
 
Voilà un petit moment que j'y pensais, en fait depuis que j'avais découvert cette
superbe recette sur le blog de Zizou "un prof en cuisine"
 
Ici on ne jette pas le vert des blettes et la recette de Zizou, - des lasagnes aux blettes et à la ricotta, ce qui changeait un peu de ce que je fais d'habitude - m'avait attiré l'oeil...

J'avais donc acheté mon pot de ricotta - ingrédient inhabituel pour moi - et je le baladais depuis une semaine dans le frigo, hésitant à me lancer dans la recette de Zizou, tout bêtement parce que je m'inquiétais un peu de la pré-cuisson des lasagnes.
 
J'avais un peu peur que ce soit une vraie galère, genre les lasagnes qui se collent ensemble et qui se déchirent quand on veut les manipuler...
 
Bref, je m'en faisais un monde et je repoussais... 
Jusqu'au moment où le pot de ricotta allait arriver à la date limite de consommation.
 
Et là, il a bien fallu faire quelquechose, sinon mon pot de ricotta, j'allais le retrouver à la poubelle ! 

 
 puce03.jpgA la maison, y'en a qui ne font ne font jamais la tambouille, 


qui ne se souviennent pas de ce qu'ils ont mangé... 
 
 
mais maintenant y'a le blog et je peux leur montrer les photos !
 
 
... mais qui veillent au grain pour ce qui est de faire le ménage dans le frigo !
 
 
                              ( nb, c'est pas elle sur la photo !... )
 
 
 
La DLC (Date Limite de Consommation pour ceux qui n'auraient pas compris) approchant, il fallait donc que je réagisse et vite !
 
Samedi soir, prenant mon courage à deux mains (pour les lasagnes), je me suis donc lancée, en suivant scrupuleusement la recette
(ici, pour ceusses qui n'ont pas tout suivi !) 
 
Enfin au début, parce qu'à la fin j'en avais marre (j'ai d'abord commencé par faire cuire les lasagnes une par une, quand je me suis rendue compte qu'avec un peu d'huile dans l'eau ça se passait très bien et qu'on pouvait en mettre plusieurs à la fois) et j'ai zappé un peu la fin de la recette (pas de petite sauce crémeuse chez moi, j'ai disposé les dés de tomates sur les "cannelolasagnes", arrosé de crème et couronné le plat de tranches de mozzalla).
 

lasagnes-blettes02.jpg 
 
Sûr, c'est moins beau que chez Zizou
Mais la prochaine fois (parce qu'il y en aura d'autres, c'était vachement bon), promis, je m'appliquerai !
Enfin, peut-être que j'essayerai...
 
Donc, j'étais toute fière de moi et je m'apprêtais à publier cette belle recette dans la semaine à venir
Tranquille, une fois les photos déchargées et donc après le week-end où pour une fois, j'ai un peu bougé !
 
 
 
Et qu'est-ce que je vois quand je rentre de mon escapade ?

CECI !!!!
 
 
19441459-p-1--copie-1.jpg
 
A croire que nous nous étions données le mot, ou que - date de publication oblige - j'avais honteusement copié !
 
 
OK, point de ricotta chez
Bloga2, mais tout de même des cannelolasagnes roulées comme les miennes (et celles de Zizou)  - même si elles sont préparées au fromage de chèvre - c'est vachement ressemblant ! 
 
Et le même jour en plus !!!
 
Une seule conclusion : vous aussi vous devriez essayer - à votre sauce - ce ne sont pas les recettes ni les photos qui manquent !

 
Et, soi-dit en passant, les lasagnes roulées, légèrement soufflées par la cuisson au four, c'est diablement bon !
Repost 0
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 12:15

Pas de recette aujourd'hui, les photos sont encore dans le ventre de l'appareil et il faudrait quand même que je bosse un peu...
 
Mais, rassurez-vous, y'a plein de bonnes choses à venir !
 

 
En attendant, voici mes COOK TOYS, sur la proposition de Birgit du blog
"Un an pour faire son cooking out"
 

19183876-p-1-.jpg                          (cliquez sur l'image pour accèder directement à "blog-moi ton cook toy")
 
Cooks Toys au pluriel chez moi, parce que j'en ai plusieurs et que si je pouvais, j'en aurais encore bien plus !
 
 
 
 
Mon premier Cook Toy est une simple spatule...
 
 

cooktoys01.jpg
 
Je l'ai depuis au moins 15 ans, si c'est pas 20 ! 
Elle ne coûtait rien ou presque (peut-être 5 francs à l'époque), dans un magasin asiatique. 
J'adore sa forme et sa texture, et je m'en sers systématiquement pour toutes les grandes poêlées comme
celle-ci ou celle-là
 
 
 

 pain-lidl.jpg
Mon second Cook Toy, c'est la machine à pain 
 

 
A l'origine c'était une Quigg 
 
Achetée l'an dernier, 35 euros chez Aldi (je ne savais pas trop si ça allait me plaire) mais, je lui en ai tellement fait voir -
une map, c'est vraiment chouette - que j'ai fini par la pêter en essayant le programme confitures !

 
  
Pour le moment donc, j'ai arrêté de faire les
confitures en map et je me sers de la petite Bifinett, qui ne m'a coûté que 20 euros sur eBay. 
 
Mais j'ai eu du bol (un retour de SAV...) et je connaissais une petite astuce (à découvrir
ICI si vous envisagez un achat sur eBay).
La petite bifinett, je vous l'ai déjà présentée, elle est
ICI
 
 
 
 
 Mon troisième Cook Toy, c'est ce drôle de truc
 
 cooktoy01.jpg
 
 
 
 
 
 

 
 

 
C'est pas vraiment beau, mais c'est rigolo et surtout pratique pour faire les oeufs pochés. 
 
   
Nb : si vous voulez savoir comment on s'en sert, voir
ICI
 
 



Et puis il y a les joujous dont je rêve...
Les cooks toys que je demanderais bien au Père Noël, si j'avais plus de place dans ma cuisine (soupirs...) 
 
Dans la cuisine de mes rêves, il y aurait donc CECI
et, si le Père Noël avait encore des sous, je lui demanderais bien aussi ce BEAU JOUJOU

Mais, bon...
 
Pour le moment ma cuisine ne fait que 7m2, et le Père Noël n'a pas les moyens de m'en offrir une autre (une grande cuisine, c'est ça le vrai rêve !)
 
Alors cette année, en guise de Cook Toy, je me contenterai de cette PETITE CHOSE
 ...

Repost 0
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 08:42
Allez, je me lance et pour moi ce sera...
 
 
 
pain-chataigne02.jpg
 
                                                                             ... un pain au cidre et aux châtaignes
 
 
 
Recette peut-être un peu limite, les deux ingrédients de cette édition étant les pommes et les châtaignes. ( voir réglement du jeu ICI )
Mais, après tout pourquoi pas ? 
Le cidre, c'est tout de même fait à partir des pommes !!!
 
Et même si ma participation était refusée, ce pain à la mie bien développée - et qui de surcroît s'est très bien conservé - peut vous intéresser
 
J'ai donc préparé mon pain avec la petite Bifinett, la map aux deux (petites) cuves, d'où les quantités de farines utilisées
...

 
 
 
pain-chataignes01.jpgIngrédients :

100 grammes de farine de seigle T130
250 grammes de farine de blé T55
210 grammes (ou ml) de cidre brut
2 poignées de châtaigne décortiquées
1,5 cuillerée à café de levain fermentescible
1,5 cuillerée à café de sel de Guérande
 
 

Préparation :
 
Incisez les châtaignes et mettez-les à cuire dans une casserole d'eau (nature, sans sel ni sucre), épluchez-les et concassez-les grossièrement
Versez le cidre et le mélange de farines dans la map, lancez un programme court.
 A la fin du premier pétrissage, arrêtez la machine durant 60 minutes pour faire une autolyse.
Le temps de repos terminé, reprenez le pétrissage programme "pain blanc" ou équivalent, saupoudrez le levain puis le sel sur le pâton en formation.
Aux "bips", ajoutez les châtaignes
Laissez la machine travailler jusqu'à la fin de la première levée (celle-ci s'effectue ainsi au chaud dans la map).
Arrêtez la machine, sortez le pâton.
Déposez-le sur un plan de travail fariné, dégazez-le et donnez-lui plusieurs tours en l'écrasant avec la paume de la main (il prend progressivement du corps), façonnez-le et déposez-le dans le moule (ou sur la plaque) de cuisson
Laisser le pâton reposer durant 1/2 heure (2nde levée), puis badigeonnez-le d'eau et faites-lui une entaille centrale.
Enfournez pour 35-40 minutes à four préchauffé thermostat 8, sans oublier le coup de buée

Une fois la cuisson terminée, sortez votre pain du four (et de son moule de cuisson) et laissez-le refroidir sur une grille
Repost 0
Published by Aldina - dans Pains
commenter cet article