Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 10:57

Autrement dit, le truc facile à cuisiner, savoureux, souple et pas cher !

 

emince volaille52   

Ici des émincés de poulet dans une version fenouil et curry, relevée d'une pointe de céleri perpétuel. Peu photogéniques, mais excellents ! 

 

Et l'émincé de volaille c'est hyper pratique, on peut varier la recette à l'infini, au grè des envies et de ce qui reste dans le frigo.

N'oublions pas qu'on est samedi...

Par exemple, oignon, pomme, curry ou, pour une version plus traditionnelle, lard, thym et champignons.

Seule contrainte, avoir la viande (du poulet bien sûr, mais là-aussi on peut varier, la recette est facilement adaptable) et un peu de crème sous la main + les épices, évidemment.

 

En prévision de ces repas vite faits et qu'il faut parfois improviser, j'ai toujours quelques blancs de poulet en réserve au congélateur.

Dans le poulet, le blanc n'est pas mon morceau favori - je préfère de loin le haut de cuisses - mais c'est pratique, car on peut utiliser les blancs rapidement, sans décongélation préalable.

Il suffit de laisser reposer la viande une dizaine de minutes dans la pôele, sous un couvercle, après l'avoir fait revenir sur ses deux faces.

Cette opération permet de découper les blancs en fines tranches, que l'on pourra ensuite cuisiner à son gré.

 

Prévoir un blanc de poulet pour 2 personnes (et même pour 3, si c'est un blanc de poulet fermier bien costaud), avec les légumes (ici un bulbe de fenouil et quelques dés de tomate), ça suffit largement !

Juste penser à assaisonner la viande avant cuisson (sel, poivre, herbes et/ou épices) et la laisser s'imprégner le temps de faire revenir les légumes jusqu'à ce qu'ils soient tendres.

Puis faire dorer la viande à son tour, à la place ou au milieu des légumes, c'est vous qui voyez, selon votre inspiration du moment.

Rassembler le tout, nappez d'un ou deux traits de crème, rectifiez si besoin l'assaisonnement et servez bien chaud, accompagné de riz ou de pâtes ou, pourquoi pas, de purée. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aldina - dans Viandes
commenter cet article
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 09:29

Je sais bien que vous préférez les recettes de desserts, et si possible au chocolat, mais, pour le moment, il faudra vous contenter de ce gâteau d'oeufs...

 

omelette espagnole1

 

à déguster tiède, accompagné d'une bonne salade de saison.

 

Avec la morue à la crème, l'omelette espagnole est un grand classique de la table aldinesque, à tel point que je me demande si je ne vais pas présenter cette recette pour m'inscrire au salon des blogs culinaires organisé par l'équipe de 750g.

Mon omelette espagnole est certes moins originale que le tamagoyaki de Nadgibella, mais pour une omelette, ressembler à un gâteau, c'est pas tout à fait banal.

Par ailleurs, il faut là aussi un vrai tour de main pour la retourner sans tout mettre par terre...

Rassurez-vous quand même, après quelques essais un peu maladroits (qu'il vaut donc mieux réaliser au-dessus de l'évier les premières fois), vous y arriverez vous aussi comme un chef !

 

omelette espagnole2  

Pour la recette, une des premières de ce blog, vous la retrouverez ici : tortilla de patatas 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 09:30

Après les fèves et le pied de veau, on se calme !

 

risotto_cepes2.jpg

 

Un petit risotto tout simple pour cuisiner facile

 

Préparé à base de cèpes séchés (une petite poignée pour une tasse de riz arborio), il suffit de suivre les instructions données sur le pot (faire tremper 1/4 d'heure, puis ébouillanter pendant une dizaine de minutes) avant de les utiliser comme des cèpes frais.

 

Les cèpes restent malgré tout très parfumés et pour une préparation type risotto, on peut ainsi les utiliser à toute saison.

 

Pour le risotto lui-même, faire revenir les cèpes avec un oignon émincé, ajouter le riz puis mouiller progressivement avec le bouillon (poule ou légumes, prévoir 4 à 5 fois le volume de riz).

Vers la fin de la cuisson, parsemer de parmesan râpé.

Compter à peu près une demie heure de cuisson à feu doux sous couvercle.

Goûter quand même de temps en temps, le temps de cuisson dépend un peu du riz utilisé et de la force de votre feu

Laisser reposer quelques minutes à couvert avant de servir

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 09:46

Aux pistaches et au citron, aux carottes et au cumin, au lard et à la sauge.

Et dans la série je me complique la vie, j'ai même commencé par préparer moi-même la gelée avec un pied de veau !

 

gelee veau1

 

En soi, ce n'est pas difficile : on ajoute carotte, branche de céleri, oignons piqués de clous de girofle, thym, laurier, poivre, sel, on recouvre d'eau (2 à 3 cms au-dessus) et on fait cuire à petits bouillons durant 3 à 4 heures, jusqu'à ce que le liquide ait réduit de moitié.

On filtre, on laisse refroidir pour dégraisser et, si on a le temps (mais je ne l'avais pas), on refait chauffer en ajoutant un blanc d'oeuf pour qu'il capture les impuretés.

Quant aux terrines elles-mêmes, c'est hyper simple : des blancs de poulet bien assaisonnés, rangés dans le récipient avec l'accompagnement choisi et arrosés de gelée, car le blanc de poulet seul, ça ne suffirait pas.

On fait cuire au four, au bain-marie ou, comme dans mon cas, dans un cuit-vapeur, de 30 à 50 mns selon la taille des terrines.

Après tout, ça avait marché pour cuire le roulé de dinde sous film plastique, alors ça pouvait le faire pour les terrines.

J'avais juste un peu peur qu'elles claquent, mais, y'a pas eu de dégât (ouf !)

Et, une fois les terrines refroidies, on attend au frais au moins une journée pour déguster

 

mini terrine1 

La photo est moche (il faisait presque nuit), mais les petites terrines ont eu du succès.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aldina - dans Viandes
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 09:16

Un petit délice...

 

salade_feves1.jpg

 

...à servir en antipasti à quelques connaisseurs éclairés ou à réserver pour un dîner à deux !

Non pas que cette salade aux saveurs délicates soit difficile à préparer, mais l'épluchage des fèves, ça demande un sacré boulot. Et après, il en reste si peu !

Ceci dit, cette petite salade aux accents méditerranéens en vaut bien l'effort et il est possible de s'organiser pour alléger la tâche.

Les fèves peuvent être préparées à l'avance, par exemple la veille.

Le jour J, il suffira alors de les replonger quelques secondes dans l'eau bouillante pour les faire tièdir juste avant l'assaisonnement final.

 

salade_feves3.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes (maxi et en antipasti !)

1kg de fèves fraîches

1 poignée d'amandes mondées coupées en lamelles et quartiers (on peut les remplacer par des amandes effilées)

1/2 poignée d'herbes fraîches (persil, coriande, estragon)

2cs huile d'olive vierge

1cs vinaigre balsamique

Sel, poivre

 

Préparation :

Ecosser les fèves, il en reste déjà très peu (on peut néanmoins garder les cosses pour faire une soupe, ou une pôelée de légumes)

Ebouillanter les fèves et les plonger dans un récipient d'eau très froide.

Egoutter, puis enlever la peau qui recouvre chaque grain (c'est un peu longuet mais ça se fait assez facilement en incisant la peau avec l'ongle et en pressant la fève entre deux doigts)

Réservez (si préparation à l'avance) ou assaisonner les fèves encore tièdes avec la vinaigrette et les herbes finement hâchées

Faire griller les amandes préalablement coupées, les ajouter aux fèves, mélangez et réserver au frais.

Si vous utilisez des amandes effilées, ne les ajouter qu'au moment de servir afin qu'elles gardent leur croquant. 

 

salade_feves2.jpg

 

Servir frais, accompagné de charcuteries italiennes, de féta arrosée d'un filet d'huile d'olive et, dans l'idéal, de quelques grisini bien croquants.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 08:33

au concours "Pains", organisé par Valérie du blog "Cook Paradise"

 

securedownload.jpg

 

Vous avez jusqu'au 20 avril pour lui proposer vos recettes (pains salés uniquement, pas de brioches !!!), les résultats sont annoncés pour le 30.

Pour vous inscrire, c'est ici : concours pain

Comme je suis toujours aussi bien organisée - je n'ai découvert l'existence de ce concours qu'après coup - je participe pour l'instant avec ma tourte de meule au levain liquide de l'autre jour.

Mais comme on peut proposer plusieurs recettes, peut-être que...

Repost 0
Published by Aldina - dans Blogosphère
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 10:02

Ou comment j'ai réussi à dompter mes caramels mous au beurre salé pour pouvoir enfin les ranger dans une boîte !...

 

chocolat caramel2  

En les enfermant dans une coque au chocolat !

Bon, ça m'a pris un peu de temps et surtout, ça n'était pas prévu au programme.

Faire fondre du chocolat un dimanche soir à presque minuit, alors que j'aurais préféré aller me coucher, j'ai trouvé ça moyen...

Mais j'ai enfin réussi à les mettre en boîte !

 

 

Chronique de la bataille...

 

Puisque ces maudits caramels ne voulaient rien savoir et se recollaient toujours sur leur support de séchage, j'avais fini par me dire qu'il fallait les enrober dans quelque chose pour pouvoir m'en sortir, et que le mieux avec du caramel, serait sans doute du chocolat.

 

Je n'étais pas trop sûre de mon coup - je craignais que les caramels fondent dans le chocolat chaud - et, afin de pouvoir les y plonger rapidement, il fallait que je puisse les saisir sans difficulté et qu'ils arrêtent donc de se recoller partout comme une bernique sur son rocher !!!...

 

J'ai d'abord essayé de les rendre moins collants en leur incorporant des raisins secs trempés dans du rhum, mais ça n'a pas suffit.

 

chocolat caramel1 

J'avais des pistaches décortiquées à utiliser, j'en ai profité.  

Après avoir mondé les pistaches pour les débarrasser de leur peau, je les ai concassées pour enrober mes caramels.  

C'était joli - dommage je n'ai pas fait de photo - mais ça collait encore et, de toutes façons, je n'avais pas préparé assez de pistaches.

Sans compter que l'heure tournait et que je commençais à en avoir plein le dos !

 

J'ai donc attrapé un paquet de poudre d'amandes, versé une bonne rasade de celle-ci dans une assiette creuse et j'ai roulé mes boules de caramel - avec ou sans pistaches - dedans.

 

Et là, enfin victoire !!! Ces maudits caramels ne collaient plus !!!

 

A 23 heures bien sonnées,, j'ai donc pu enfin passer à l'étape finale !

 

J'ai fait fondre le chocolat au bain-marie (2/3 d'une plaque de 200 grammes, puis quand c'est fondu, on ajoute le 1/3 restant hors du feu) et avec deux fourchettes j'y ai trempé mes petites boules de caramels.

 

Une fois enrobés de chocolat, les caramels sont alors déposés pour séchage sur une feuille de papier cuisson.

Là, pas de problème, une fois secs les chocolats se décollent facilement de la feuille.

On peut alors les ranger dans une boîte et les conserver jusqu'à une dizaine de jours au frais.

 chocolat caramel3

 

Mais, comme les chocolats maison c'est très bon, ils seront en général dévorés avant !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 09:11

Bon, ce n'est pas le titre d'une nouvelle recette.

Juste un (petit) coup de gueule !

Hier, en sortant du boulot, je suis allée chez Ikea, pour m'offrir ceci ::-

 

thermometre_cuisson.jpg

 

un thermomètre de cuisson, pas cher (7,5 euros) et efficace, d'après ce que j'avais pu lire sur un certain nombre de blogs.

Ustensile auquel je n'aurais prêté que peu d'attention avant, mais devenu subitement indispensable à mes yeux depuis l'aventure des caramels au beurre salé de ce week-end .

Parce que même s'ils étaient collants de partout et pas très faciles à manipuler, ces caramels maison étaient quand même vachement bons !

D'où l'envie d'en refaire, en maîtrisant un peu mieux la cuisson. 

 

Me voici donc partie chez Ikea à Thiais Village - ce magasin là n'étant pas trop loin de Paris et accessible en transports en commun - ce qui m'arrangeait bien au sortir du boulot.

Eh ben, grosse déception, je suis revenue bredouille de ma virée à Thiais !

 

Le magasin est en travaux jusqu'en juin et, faute de place, certains produits - dont le fameux thermomètre pour lequel j'avais fait le déplacement - ne sont pas proposés.

J'ai quand même vu des trucs sympas, mais j'étais contrariée donc je n'ai rien acheté, sauf un paquet de Gravlax en sortant.

Fort bon au demeurant (enfin moi j'ai trouvé et les minous aussi)...

 

Mais j'étais hyper déçue de repartir sans mon thermosonde et un peu fatiguée du périple.

 

A Thiais Village, Ikea est accessible sans voiture oui... mais, en partant de Paris faut quand même se taper métro, RER, bus, marche à pied - l'arrêt du TVM n'est pas tout près - et,  pour finir, escaliers coupe-souffle à l'arrivée !

 

Une vraie expédition donc, comme souvent avec les magasins Ikea...

 

Alors, que vous alliez à Thiais Village ou ailleurs, si vous vous faites le déplacement chez Ikea pour y acheter un truc précis, ne faites pas comme moi !

Vérifiez avant que le magasin n'est pas en travaux et que le produit convoité y est proposé.

Il est paraît-il possible de s'enquérir de la disponibilité des produits en appelant la plate-forme Ikea (numéro surtaxé), mais il y a aussi un lien sur le site (écrit en tout petit, en bas de page produit), je l'ai découvert en rentrant...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aldina - dans Propos divers
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 09:16

Je tombe de sommeil et demain je me lève tôt, mais je ne résiste pas à l'envie de vous montrer quelques photos de mon autre réalisation du week-end.

 

tourte levain5

 

Un magnifique pain de campagne à la mie superbement alvéolée comme j'en rêvais souvent à mes débuts de boulangère du dimanche...

Entièrement pétri à la main (en ce moment je délaisse un peu la machine à pain), avec amour, tendresse et volupté !

Rien que ça, s'il vous plaît....

Mais soyez rassurées, j'avais le temps et la passion !

Pour les pressées et les novices, ce pain peut aussi être préparé au robot, voire en map, la texture de la mie étant avant tout liée à la réalisation d'une pâte très hydratée et à l'utilisation de levain liquide 

 

tourte levain liquide2

 

Si la recette vous intéresse, vous la trouverez ici, avec toutes les explications nécessaires à sa réalisation :

>>>>>>>>>>>>> Tourte au levain liquide

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Aldina - dans Pains
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 09:39

La photo pourrait faire illusion...

 

caramels

 

Couleur, texture et goût, tout y était !

A un petit détail près : impossible de décoller durablement ces foutus caramels de leur support.

A croire qu'ils étaient vivants !!! 

Bref, quand on a pas le matériel - en l'occurrence un thermomètre pour surveiller la cuisson - on évite de se lancer dans l'aventure un dimanche après-midi...

 

Pourtant, à lire la recette, faire des caramels au beurre salé, ça semblait assez simple : du sucre, un peu de miel pour remplacer le sirop de glucose (que je n'avais pas non plus...), de la crème et du beurre salé.

 

On fait chauffer le sucre (250 grammes) et le miel (30 gr) dans une casserole jusqu'à obtention d'une couleur blonde.

Hors du feu on ajoute le beurre salé (150 gr) coupé en petits dés, puis la crème (10 cl) et on fait re-cuire à feu vif jusqu'à obtention d'une couleur marron clair.

On verse le tout dans un plat huilé (ça ne me disait pas trop - c'est peut-être là l'erreur - j'ai mis du papier cuisson au fond du récipient) et on attend que le mélange refroidisse pour découper les caramels 

 

Ou alors, comme j'avais peur de me retrouver avec des caramels durs comme du béton, j'ai peut-être arrêté la cuisson un peu trop tôt.

D'où l'intérêt du thermomètre quand on veut se lancer dans la confiserie...

 

Au final, pour être mous, ils étaient bien mous. De ce coté, rien à dire, c'était réussi.

Des caramels fondants, comme on en rêve ! 

Mais il fallait presque une petite cuiller pour les manger, à même la feuille de papier...

Et impossible évidemment de les envelopper pour les ranger dans une boîte !

 

Dommage quand même, car ce (gros) problème mis à part, ils étaient plutôt bons

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0